9A52-2 Smerch from Russia

Posté dans : Véhicules | 19

Introduction

Un montage qui va nous emmener jusqu'aux vacances d'été. Cette boite me fessait de l’œil depuis pas mal de temps et j'ai décider de m'y attaquer avant de passer au GP2019 puis à l'A6 Intruder. On commence classiquement par une petite revue de boite en vidéo.

 

Première séance

En ce pluvieux dimanche aprés midi, que faire de mieux que de s'installer à l'atelier et de coller un peu de plastique ? rien bien entendu alors allons-y. En 4 heures, je suis arrivé à l'étape 5B, le chassis est assemblé, aucune difficultés particulières, l'emplacement des pièces est bien marqué, pas de flash sur les pièces, on s'attarde tout de même à bien enlever la ligne de moulage sur chaque pièces et en suit la notice scrupuleusement, voici quelques photos de cette première séance, je place l'image de la notice puis le résultat juste à coté 😉

2ème séance

On attaque maintenant le bloc moteur, étape 8 et 9. Beaucoup de petites pièces, attention à bien ébarber toutes les pièces. Un peu plus d'une heure pour l'étape 8, voici quelques photos...

15 mn pour l'étape 9 et voilà le bloc de transmission assemblé

Étape 10, on vérifie que le bloc moteur et le bloc de transmission s'ajuste bien sur le châssis mais je vais peindre ces 2 pièces à part donc pas de colle pour l'instant.

On prépare les trains de roulement à l'étape 11, faites bien attention à la notice et à l'emplacement des pièces, le montage est très minutieux, les différentes pièces se ressemblent beaucoup, la moindre pièce posé dans le mauvais sens sera problématique sur les étapes suivantes !

On colle les trains de roulement sur le châssis à l'étape 12, là aussi, attention à bien suivre la notice !

Étape 13, on ajoute les plaques de protection d’essieux sous le châssis.

Étape 14 & 15, on continue l'assemblage du système de direction.

Étape 16, 17 & 18, encore de nombreuses pièces à coller sur le châssis, j'ai protégé les points de collage avec du Maskol..

Étape 19, on pose les premiers supports pour la cabine et on place les bloqueurs de roues à leurs emplacements.

Un petit résumé en vidéo…

3ème séance

On continue le montage, à l'étape 20, on assemble les différents réservoirs et les coffres de stockage.

A l'étape 21, on ajoute les éléments de l'étape 20 sur le châssis... mais je préfère attendre la fin de la mise en peinture pour le faire car beaucoup de petits éléments seront trop difficile à peindre une fois ces pièces collées. Une petite pointe de Maskol pour protéger les points d'attaches des ces différentes pièces et on passe à l'étape suivante.

Petite livraison  ce matin, les fameuses roues en résine Meng en direct de chez Hannants, elles sont "sagged" c'est à dire que le petit bourrelet dans le bas de pneu dû à la pression est simulé sur la pièce. Puis quelques sets de peintures pour véhicules Russes (Ak Real Color et AK acrylique).

Voici la liste des teintes:

AK Real Color: Black 6RP - RC071

AK Real Color: Russian Modern Green - RC098

AK Real Color: Russian Grey Green - RC100

AK Real Color: Protective K - RC072

AK Real Color: Dark Brown 6K - RC074

AK Real Color: Protective 4BO - RC073

AK 4008: Black Grey

AK 4131: Greyish Yellow

AK 4132: Mustard Yellow

AK 4133: Pale Grey

AK 4134: Green Khaki

AK 4135: Base Green Protective

Etape 22 & 23, on peaufine les détails sur le bouclier avant.

Étape 24, on assemble le pare-choc avant sans monter les pièces transparentes (phares), on les ajouteras aprés peinture de l'ensemble.

On commence la phase de peinture du chassie. J'ai choisie la couleur noire Black 6RF RC071 et pour les caisses/réservoirs la couleur Modern Russian Green RC098. On dilue comme d'habitude à 50/50 avec le diluant de la marque et on pulvérise de simple aplats avec une buse de 0.4mm et environ 1 bar de pression.

Un petit résumé en vidéo…

Une fois les aplats de base passés, on éclaircie les arrêtes grâce à un dry-brush en utilisant la teinte de base légèrement éclaircie. Puis on enlève le maskol qui protéger les points de collage et on assemble les différentes pièces peintes à part.

4ème séance

On va maintenant s'attaquer à la plate-forme qui va soutenir les tubes lance-missile. Etape 26, on assemble le système de rotation du plateau.

On commence à assembler le plateau à l'étape 27.

On termine l'assemblage du plateau à l'étape 28

La notice nous propose d'assembler le plateau sur le chassis à l'étape 29, mais je vais la coller définitivement une fois les caisses assemblées.

Étape 30, on assemble les 2 vérins hydrauliques, on a ici le choix entre 2 positions, remonté ou abaissé, j'ai choisi la position abaissée car je compte représenter le Smerch avec les tubes lance-missiles en position de tir.

J'ai passé un coup de peinture Tamiya translucide jaune et orange sur les feux avant et je les ai mis en place.

Etape 31, on assemble  les 2 énormes batteries latérales.

Étape 32, on assemble les 2 batteries sur la plateforme, puis on peint l'ensemble en vert russe RC098 et on assemble le tout sur le châssis.

La vidéo 3 du montage…

Suivre Clostermann:
Aborder l'histoire par le maquettisme est passionnant, j'ai crée PlastikDream et les forums French Plastik dans le seul et unique but de partager ma passion, j'espère que vous trouverez l'envie de me suivre dans ce super hobby et de vous y mettre vous aussi alors à vos pinceaux !

19 Responses

  1. Sébastien Louys
    | Répondre

    Magnifique photos.
    Les pièces sont vraiment de qualité.
    Vivement la mise en peinture.
    Merci pour le partage.

  2. Herve Flament
    | Répondre

    J’attendais les vidéos sur YouTube mais c’est vrai que les photos fonts bien plus ressortir tous ces détails impressionnant bon boulot A+ (ha oui j’ai oublier combien fais de chevaux ce V12 ? c’est peut être inscris sur la notice ) merci A+

    • Clostermann
      | Répondre

      Bonjour Hervé, 525ch 😉

      • Laurent (osok)
        |

        Ça fourmille de détails là dedans

  3. Pascal J.
    | Répondre

    Ça commence a bien prendre forme
    Le kit a l’air super et très bien détaillé
    Vivement que tu aies réussi tes concours pour en voir un peu plus !!!
    Amuses toi bien et merci pour les photos
    @+

    • Clostermann
      | Répondre

      Bonjour Pascal, le montage est très long, beaucoup d’étapes et beaucoup de pièces à chaque étapes 😉 du coup c’est un peu plus long que les autres kits mais c’est très agréable à monter, c’est assez complexe mais je m’amuse beaucoup 😉

  4. Péssé
    | Répondre

    Je suis admiratif ! Pas familier des maquettes plastique… J’ai quelques autos au 1 48; ça donne envie.( en plus simple que ce monstre russe…) Bravo puissance 10!
    Une question toutefois : Sur la 1ère vidéo (en accéléré), tu sembles passer de la colle avec le pinceau du bouchon sur des pièces qui ont l’air déjà maintenues ensemble: la colle passe par capillarité ? Ou tu en as mis avant ? C’est quelle colle? Merci.

    • Clostermann
      | Répondre

      Bonjour Pessé, il s’agit de la colle Tamiya Extra Fluide et oui, elle fonctionne par capillarité 😉

  5. Péssé
    | Répondre

    Merci Mr Closter.
    J’aurais dû creuser un peu avant de poser ma question idiote: la réponse est sur le tuto des colles!! Je l’avais oublié…
    Encore bravo… Je suis.

  6. Martinol Thierry
    | Répondre

    Bonjour
    Oui ! gros boulot en effet
    J’ai une question toutefois. Il arrive parfois de devoir peindre certaines pièces avant de continuer le montage. Dans ces cas là, existe t’il une colle spéciale qui adhère à la peinture ou faut’il masquer systématiquement ?
    Merci
    Cordialement

    • Clostermann
      | Répondre

      Bonjour, si ta peinture est acrylique, la colle fonctionne parfaitement. Si la peinture est du style laque, je pose une pointe de maskol sur les points de collage.

  7. Pro-logic
    | Répondre

    Pour un colleur de plastik , le Smerch est le modéle idéal , je pense que je vais tenter l’aventure …
    -Tu rince les pièces au niveau de la grappe ou après dégrappage ?
    – La colle uniquement par capilarité ou tu utilise aussi de la cyano ?
    – Peut-tu me donner la référence de la peinture ( réal colors ) pour la peinture extérieure, du modéle que tu a choisis?
    Merci de partager ce montage .

    • Clostermann
      | Répondre

      Les réponses:
      1) Je lave les grappes avant assemblage.
      2) Pas de cyano avec le plastique, je ne l’utilise qu’avec de la photo-découpe.
      3) Je vais ajouter les références peintures dans l’article.

  8. Pro-logic
    | Répondre

    Merci pour les réponses …
    J’ai trouver quelques photos du montage sur un site allemand .

    https://www.axels-modellbau-shop.de/katalog/meng-ss-009-9a52-2-smerch-russian-long-range-rocket-launcher-1-35.html

  9. Pro-logic
    | Répondre

    Et voila , j’ai commencer le montage de ce monstre , une belle boite pleine de grappes, un beau manuel de montage, que demander de plus ….

    • Clostermann
      | Répondre

      Tu vas voir, il est génial ce kit, un vrai plaisir à monter, tu as pris les roues en résine ou pas ?

  10. Pro-logic
    | Répondre

    Pour le moment je me régale, ton montage photo m’aide beaucoup ; je verrai pour les roues en résine, mais ça me tente bien aussi ..
    Justement en parlant de roues peut tu me renseigner au niveau de l’assemblage des jantes a l’étape 33 je ne vois pas la référence de la petite rondelle qui se place entre les deux partie de la jante !!! merci.

    • Clostermann
      | Répondre

      Il n’y a pas de numéro de référence pour les polycap, la grappe est bien présente dans la boite, ce sont des petits “joints” en caoutchouc noir.

  11. Pro-logic
    | Répondre

    Ok , je ne savais pas …, pas la veille d’arriver a l’étape 33, c’était juste pour assembler les jantes pour l’apprêt a venir du chassis , moteur. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.