Sopwith F1 Camel 1/32 Wingnut Wings

Posté dans : WW1 - 1914/1918 | 0

Bienvenue sur le journal de bord de mon premier montage d'un avion de chasse de la première guerre mondiale. J'ai choisi pour ce premier pas une valeur sûre, un modèle du fabricant Néo-Zélandais Wingnut Wings, sans aucun doute le meilleur concepteur d'appareil ayant participés à cette première guerre aérienne.


Le sopwith F1 Camel Britanique fut l'un des avions de chasse les plus maniables de tous les temps. Il était toutefois très compliqué à piloter. Il y eut d'ailleurs autant de pilotes de Camel qui furent tués dans des accidents que perdus au combat. Un pilote a résumé le destin des pilotes de Camel par le dicton "Victoria Cross, Red Cross and Wooden Cross" (Littéralement Croix de Victoria, croix rouge et croix de bois)

Et voici l'appareil que je vais tenter de réaliser, le C1555 "SUDS" du Lieutenant Luxmoore.

Ouverture de la boite

Notice de montage etape 1

Etape 1

On ne déroge pas à la rêgle habituelle en montage d'avion, on commence par le cockpit.

Toutes les pièces de l'étape 1 sont dégrappées et nettoyées, attention, les pièces sont trés fines donc assez fragile et peuvent se briser pendant la phase de dégrappage. On passe ensuite une couche d'apprêt sur toutes les piéces, la couleur de l'apprêt varie suivant la teinte de la couche finale.

Pour imiter le bois sur des pièces en plastiques, j'ai fait quelques tests sur des cuillères en plastique. J'ai sous-couché ces cuillères en Buff Tamiya puis, avec de la peinture à l'huile (Raw Umber, Burn Umber, Ochre Yellow) on étire la peinture, il faut bien la diluer et utiliser un pinceau brosse dur.

On obtient des résultats pas trop mauvais avec un peu de patience.

J'ai également fait des tests pour la fabrication des haubants. Résultat, les tubes en laiton que je posséde sont trop larges et le fil pas adapté. j'ai donc commandé des tubes en laiton plus fin (0.5mm) et du fil EZ Lines préconisé par Wingnut Wings mais j'ai pu mettre au point une petite technique qui me sera bien utile le moment venu.

J'ai réalisé mes premiers haubans le long des longerons du cockpit, facile à mettre en place si on est minutieux et ordonné. On prépare les pièces une par une

Les décals du tableau de bord sont parfaits et simple à poser, on dépose une goutte de Gauzy Agent AK sur chaque cadrans pour simuler la plaque de verre. La page 1 est terminée.

Assemblage du siège et du reservoir. Coté peinture, j'ai utilisé le X-57 Buff pour le siège en rotin puis un jus marron pour marquer les creux. Le réservoir est peint en aluminium avec les Xtrem Metal AK. Les sangles en photodécoupe sont formées à la pince puis peinte en X-57 buff et patiné à l'acrylique, elles sont ensuite mise en place avec une pointe de cyano.

Dans cette 3ème partie, on assemble l'empennage, les ailes et le moteur.

4éme partie, dernière étape avant la mise en peinture.

Fin de la mise en peinture et mise en croix.

Et pour finir, la dernière vidéo de la série:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.