Montage du P-51D Iwojima

Pour commencer...

La Disinfection Machina étant terminée et bien au chaud dans la vitrine, je vous propose maintenant le montage d'un Mustang P-51D au 1/48 et plus spécifiquement, un P51 basé à Iwo jima en 1944 qui escortait les bombardiers B-29 lors des raids sur Tokyo. La distance entre Iwo Jima et Tokyo était bien au delà des distances classiques franchie par les Mustang, ils furent donc modifiés en conséquence (réservoirs supplémentaires, radio longue distance).

La maquette, de chez Eduard, est parfaite. A ce kit de base, nous ajouterons un moteur en résine (Eduard 648555), des baies d'armements (Eduard 648417), une planche de photo-découpe (Eduard 481000), des bouches à feu en métal (Master 48-139), le Set Basic Line HGW comprenant des harnais en tissus et un jeu de stencil complet (HGW 148814) et un set de masques complets (Miryoku S48001)

Le cockpit.

On commence comme d'habitude par la réalisation complète du cockpit. Les 2 demi-fuselage demandent un peu de travail car il faut adapter la partie devant le poste de pilotage pour l'adapter à la mise en place du moteur en résine, les parties à découper sont clairement identifiées dans la notice Eduard, on utilise une scie fine, celles proposées par Tamiya est parfaire pour ce genre de travail précis. L'assemblage du cockpit ne pose aucun soucis, Eduard a fait un travail assez incroyable sur cette partie, une planche de photo-découpe est disponible pour améliorer l'ensemble (elle est fournie dans la boite si vous avez choisi une version "Profipack" du kit). J'ai utilisé le set "WWII US Aircraft" de chez AK (Gamma AK 3G) pour peindre le cockpit, ce set est parfait pour ce genre de travail, je vous conseille d'utiliser le diluant AK3G pour une utilisation optimale à l'aérographe, l'avantage ici est la possibilité d'utiliser la même teinte au pinceau et à l'aérographe, ce qui est absolument parfait pour un rendu digne de ce nom.

Une fois les couches de base passées, on sort les pinceaux et la palette humide, on peint les différents éléments des planche de bord latérales (suivre la notice, elle est parfaite), un peu de drybrush ici et là, notamment sur le plancher noir avec une teinte bois. On laisse bien sécher puis on applique quelques décals pour figurer les nombreux "placards" visible à l'intérieur du cockpit. On assemble ensuite les harnais HGW en tissus, ce qui n'est pas une mince affaire, c'est déjà compliqué au 1/32 alors au 1/48 ! vos nerfs seront mis à rude épreuve ! :). Une fois fait on passe un coup de X22 sur l'ensemble des éléments, on laisse sécher 24h00 et on passe un jus terre de sienne partout. Après le nettoyage du jus, on laisse sécher 48h00 puis c'est autour des pigments, couleur sable, trés léger dans le fond du cockpit. On assemble ensuite le tout et on colle les éléments sur les 2 demi fuselages.

On referme les deux demi-fuselage en emprisonnant le cockpit et le bloc de roulette de queue. Aucun soucis de ce coté, les jonctions sont parfaites, juste un léger ponçage qui nécessiteras tout de même le regravage de quelques rivets.

La découpe du fuselage

Je compte installé sur ce kit le moteur en résine Eduard ainsi qu'une baie d'armement sur l'aile droite, les notices de ces deux add-on nous montrent le plan de découpe. On découpe tout d'abord l'avant des 2 demi-fuselage puis les 2 trappes d'armement de l'aile droite, on procède d'une façon assez simple, on trace d'abord avec l'outil de gravure Tamiya le contour de la découpe, sans trop appuyer, on fait de multiple passage puis on termine à la scie fine, il faut ensuite poncer les rebords.

Le bloc moteur

Une véritable "maquette dans la maquette" ! débutants s'abstenir car il y a de nombreuses pièces très fragiles. J'ai d'abord vérifier que la plaque de blindage à l'avant du cockpit s’intègre parfaitement avec le fuselage, tous le bloc moteur sera fixé à cette plaque. Puis j'ai dé-carotté toutes les pièces puis lavage doux puis j'ai tout préparé pour une bonne couche d'apprêt.

Les différents éléments du bloc moteur sont peint avant assemblage, j'ai majoritairement utilisé des peintures Tamiya pour la couche de base.

Suivre Didier Lefebvre:
Mon but ? vous apprendre un maximum de chose concernant la conception de maquettes en plastique ! ma devise ? Partage, Echange et Respect !
Derniers billets de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.